La rue, un espace
à vivre ensemble

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

Une ville à vivre, pour les enfants aussi ! Dijon 25/05/16

Partagez cet article

Twitter Facebook Viadeo Linked In Mail
Informations Pratiques
  • Date 25 mai 2016
  • Horaire 14h-18h
  • Lieu Dijon

RENCONTRE REGIONALE

Une ville à vivre, pour les enfants aussi !

À l’école j’y vais autrement…
25 mai 2016 à Dijon

Lien vers la page de l’événement sur le site d’EVAD

La rue s’est transformée à un rythme effréné et nous en avons oublié qu’auparavant celle-ci faisait partie intégrante de l’espace de vie quotidien des enfants. L’image d’Épinal d’enfants à bicyclette, jouant au ballon, à la corde à sauter, à la marelle, est révolue…
Aujourd’hui, les territoires sont structurés et conçus essentiellement autour de la voiture, l’enfant a déserté les rues. Aujourd’hui, nous apprenons à nos enfants que la rue est dangereuse pour eux et les enfants reproduisent les comportements de déplacements des adultes. Ainsi, en France, 70% des élèves du cycle élémentaire se rendent, chaque jour, à l’école en voiture pour un trajet souvent compris entre 500 mètres et 2 kilomètres. N’est-il pas possible d’aller autrement à l’école ?

Si actuellement la grande majorité des enfants et des jeunes vivent « en ville », les villes restent trop souvent conçues en dépit des enfants et des jeunes. Les espaces publics et les moyens de transport, pensés par des adultes bien portants pour des adultes bien portants, négligent trop souvent les besoins des enfants comme d’autres « minorités ». L’autonomie des enfants en est menacée, et cela a un impact sérieux sur leurs capacités de développement, sur leur approche de la « citoyenneté », sur leur bien-être et leur santé. En outre, la détérioration de l’environnement (pollution atmosphérique et sonore) se fait particulièrement sentir en ville et on sait que les enfants ne sont pas de simples adultes en miniature : ils sont plus sensibles que les adultes aux effets de ces pollutions.

Face à tous ces enjeux, les associations EVAD & Rue de l’Avenir, en partenariat avec la DREAL Bourgogne Franche-Comté, l’Académie de Dijon, le Grand Dijon et Une voirie pour tous, ont souhaité organiser un moment de réflexion pour faire émerger des solutions afin de redonner une place à l’enfant dans la rue. Par une approche pluridisciplinaire nous tenterons de répondre à cette problématique : de quelles manières pouvons-nous redonner une place aux enfants dans les rues du XXIème siècle ? Au cours de cette rencontre des spécialistes de la mobilité, des acteurs institutionnels et des associations pourront échanger avec vous autour de cette question et contribuer ainsi à faire émerger une réflexion collective et, nous l’espérons, des projets sur le territoire.

Le programme

De 14 à 18 heures, la rencontre s’organisera autour de 3 tables-rondes : chacune d’elles, d’une heure environ, accueillera trois intervenants et sera suivie d’un temps échanges avec les participants.
A l’issue de ces trois tables-rondes, un moment convivial permettra de poursuivre les discussions, ce sera aussi l’occasion de présenter les actions du collectif Rues aux enfants.

Table ronde N°1 : le contexte, l’enfant et l’espace public

  • L’espace public : territoire d’apprentissage de la citoyenneté ? (Anne Marie RODENAS, Cafézoïde)
  • De la voie circulée à la rue habitée, Fiche 07 (Cédric BOUSSUGE, Cerema)
  • Mobilités actives et santé publique/scolaire : lutter contre l’obésité, les maladies cardio-vasculaires, pathologies respiratoires… (Sylvie Cubillé, médecin, conseillère technique, DSDEN)

Echanges avec les participants

Table ronde N°2 : vers une ville à vivre… pour tous et à tous âges. Un objectif à partager à tous les niveaux

  • Les documents de planification  : des outils essentiels pour changer les comportements (SCoT, PDU, PLUi, PCET, SDMA) (Catherine HERVIEU, vice-présidente du Grand Dijon)
  • L’apaisement des vitesses dans les rues étape essentielle pour créer des villes à vivre  ! Pourquoi  ? Comment ? Aménagements  ? (Thomas JOUANOT, Cerema)

Cf lien vers le catalogue du CEREMA : Zones de circulation apaisée

  • Des plans de déplacements d’établissements scolaires, pourquoi  ? Comment  ? (Karim Khatri, Académie de Dijon)

Echanges avec les participants

Table ronde N°3 : des actions concrètes

  • Les actions Nord Pas de Calais – plateforme écomobilité scolaire (ADAV centre régional www.ecomobilite.org)
  • Le trottibus de Talant, (un(e) représentant(e) de parents d’élèves)
  • Une action de nos voisins suisses en faveur de la mobilité des seniors (Paola Nagel, ATE Genève)

Echanges avec les participants