La rue, un espace
à vivre ensemble

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

Piétonnisation des quais Rive droite

Publié le 4 juillet 2016

Partagez cet article

Twitter Facebook Viadeo Linked In Mail

La ville de Paris envisage de redonner aux piétons et aux cyclistes une partie des quais de la rive droite de façon à créer un itinéraire continu de la tour Eiffel à la Bastille, dans la poursuite des aménagements des quais rive gauche.

RENDRE LES QUAIS AUX PARISIENS

De façon récente, plusieurs mesures très significatives ont été prises en faveur de la qualité de vie des parisiens : limitations de vitesse sur près de la moitié du territoire parisien, création d’itinéraires cyclables, lancement d’un plan vélo et d’un plan piéton …

La reconquête des berges de la Seine représente un volet incontournable de cet ensemble.

La réduction du trafic automobile permet de :

  • Améliorer la sécurité des déplacements,
  • Faciliter de développement des modes actifs, marche, vélo,
  • Réduire le niveau de bruit, préjudiciable à la santé,
  • Favoriser le commerce de proximité et les conditions de travail à Paris
  • Donner plus d’espaces de jeu aux enfants et de loisirs aux adultes,
  • Créer des lieux de convivialité qui renforcent le lien social,
  • Renforcer l’attractivité d’un site emblématique de la capitale.

VALORISER PARIS

Dans le cadre de ce patrimoine remarquable, la création d’une promenade continue apportera aux parisiens un nouvel espace libéré de la circulation automobile, type de site rare à Paris. Le dispositif incitera plus de parisiens à marcher et à redécouvrir le vélo, modes de déplacement utiles à la santé.

Le maintien d’une voie automobile, à caractéristiques autoroutières de plus, dans un site classé au patrimoine mondial n’est pas envisageable : il faut savoir revenir sur les erreurs historiques du « tout voiture ».

REDUIRE L’EXCÈS AUTOMOBILE

Paris bénéficie d’un réseau de transports collectifs de haut niveau, la fréquentation cycliste augmente, les évènements de type Paris Plage ou l’ouverture des Champs Elysées aux piétons et aux cyclistes rencontrent un large succès. Les mentalités évoluent et de nouvelles pratiques, moins consommatrices d’espace et moins polluantes se diffusent.

Les prévisions alarmistes, concernant les réductions d’emprises ou l’arrivée du tramway, se sont révélées sans fondement. Les inquiétudes liées aux reports de circulation ont toujours été démenties par la capacité d’adaptation des parisiens et l’évolution des comportements.

Pour toutes ces raisons, l’association Rue de l’Avenir soutient le projet de piétonisation de la berge rive droite, notamment en raison de la cohérence du projet par rapport aux différentes mesures de modération de la circulation déjà prises par la ville.

Contribution de Rue de l’avenir à télécharger

Réaction de Frédéric Héran (30 aout 2016) (PDF à télécharger)