La rue, un espace
à vivre ensemble

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

Le collectif Place aux piétons

Icône Calendrier

Période du 11 Jun 2020à maintenant

Partagez cet article

Twitter Facebook Viadeo Linked In

Je participe au Baromètre des villes marchables !

Une dynamique efficace pour un collectif « Place aux piétons »

Le Conseil d’Administration de Rue de l’avenir du 1er février 2020 a consacré sa matinée au thème des piétons et de la marche avec la participation de nombreux experts.

Cette séance a été ouverte par Laurence Picado de « Vélo et marche » avec une présentation « Réapprendre à marcher » qui s’adresse aux actifs sédentaires. Plus de 30% des français ne pratiquent pas en effet le minimum d’activité physique recommandé par l’OMS. https://www.veloetmarche.fr/ressources/reapprendreamarcher.pdf

Ensuite plusieurs interventions ont permis de mettre en lien des organisations ayant des approches différentes mais complémentaires de ce sujet et des publics concernés : marcheurs se déplaçant au quotidien, promeneurs, flâneurs, randonneurs….

Cédric Boussuge chargé de projet au CEREMA en particulier sur la thématique marche a présenté les actions d’information et de formation du CEREMA sur ce sujet à savoir les rencontres du programme « Une voirie pour tous » et les fiches marche déjà publiées : https://www.cerema.fr/fr/centre-ressources/boutique/favoriser-marche

Gérard Foucault et de Christian Machu Président et membre du bureau de 60 millions de piétons ont abordé la nécessité de développer la culture piétonne chez les décideurs et les gestionnaires de voirie. Ils ont présenté le travail qui avait été réalisé dans le cadre de la LOM
https://www.ruedelavenir.com/actualites/la-loi-dorientation-sur-les-mobilites-lom-rate-le-coche-de-la-mobilite-pietonne/
et celui qui était projeté dans la perspective des élections municipales de mars 2020.

Daniel Ramey président du comité de Paris de la Fédération Française de Randonnée et Denis Cheminade en charge de la marche en milieu urbain pour la Fédération nationale ont détaillé l’organisation et l’implantation de leur organisation et leurs supports (Topo-guides) et ont fait le constat que « la randonnée pédestre était un sport mais pas de compétition, et une activité physique pratiquée pas seulement dans la nature, mais aussi en ville (randos citadines et sorties avec une thématique culturelle) et concernait plusieurs milliers de participants chaque année répondant a de nouvelles demandes compte tenu que 80% de nos concitoyens sont des urbains. »
Les représentants de la FFR ont par ailleurs indiqué qu’un projet d’enquête avec l’ADEME sur les « villes marchables » était en cours de discussion. Un texte rédigé par la Fédération Française de Randonnée invitait à renforcer les coopérations pour travailler ensemble et faire levier
https://www.ruedelavenir.com/wp-content/uploads/2020/02/20200211_manifestePlaceDuPietonFFR.pdf

Lors des échanges la Rue de l’avenir a souligné que le thème de la marche avait été retenu par son conseil d’administration à la suite des rencontres de ses 30 ans en octobre 2018 et des journées de DIJON « A pied, à vélo bien dans ma ville » en septembre 2019. Ainsi il était indiqué qu’un stage de deux jours avait été organisé et animé pour l’INSET de Dunkerque et qu’une enquête qualitative, sur plusieurs communes dans toute la France allait se déployer en 2020, qu’un atelier du séminaire « Avenir de la rue était consacré à la Marche et enfin que plusieurs collectivités territoriales avaient été accompagnées sur la question de l’apaisement de la circulation (Gentilly, Bourg-en-Bresse, Turin…)
Rue de l’avenir indiquait souhaiter poursuivre les échanges avec 60 millions de piétons et la FFR pour construire ensemble une démarche de coopération afin que la marche et la sécurité des piétons soient enfin reconnues au sein des politiques publiques.

Ayant été en contact lors de la préparation des élections municipales les 3 associations ont pu réagir rapidement lorsqu’il a été annoncé que Pierre Serne Président du Club et territoires cyclables était missionné pour développer les initiatives temporaires en faveur de l’usage du vélo pendant la période de déconfinement et une lettre cosignée lui a été adressée afin que sa mission soit élargie aux mesures qui pouvaient être prises pour les piétons.
https://www.ruedelavenir.com/wp-content/uploads/2020/04/LettreRDA-a-PierreSerne.pdf

A la suite de cette initiative des collaborations se sont mises en place à l’occasion de textes communs et de la publication par le CEREMA d’un guide des aménagements pour les piétons.
https://www.ruedelavenir.com/actualites/tribune-marche-et-deconfinement-une-ville-accueillante-pour-les-pietons/

A l’occasion de cette dynamique les trois associations ont décidé de se rapprocher et ont pris la décision de créer un collectif « Place aux piétons » qui a été présenté par Anne Faure Présidente de Rue de l’avenir le 11 juin 2020 lors du Webséminaire sur les aménagements provisoires en faveur des piétons qui a réuni près de 450 personnes
https://www.ruedelavenir.com/actualites/amenagements-pietons-provisoires-un-guide-et-un-webinaire-du-cerema/

https://www.ruedelavenir.com/wp-content/uploads/2020/06/MarchedeconfinementAFAURE_Webinaire20200611.pdf

« Place aux piétons » a vocation de rassembler tous ceux qui veulent prendre la parole et agir pour développer une culture de la marche c’est-à-dire renouveler la conception et la gestion de l’espace public, accueillir les usagers vulnérables, faire de la marche un mode de déplacement à part entière. Le collectif apportera son appui et ses expertises à tous les acteurs publics et privés qui veulent inscrire ces priorités dans leur action.

Le Manifeste a été publié le 17 juin 2020 et les membres du collectif préparent désormais l’élaboration d’un programme d’actions.

Un programme a été élaboré pendant l’été 2020 et adopté en septembre 2020 par le collectif qui désormais accueille d’autres associations comme membres.
https://www.ruedelavenir.com/wp-content/uploads/2020/10/programmeCollectifPOP2020.pdf

Décembre 2020, le collectif Place aux piétons est associé à la Fédération Française de Randonnée pédestre pour lancer le premier Baromètre des villes marchables. Ce baromètre recueille les réponses jusqu’au 15 février 2021.