La rue, un espace
à vivre ensemble

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

1ères assises des espaces publics 17 & 18/10/18 Montreuil & Paris

Partagez cet article

Twitter Facebook Viadeo Linked In Mail
Informations Pratiques

Information :
Les inscriptions électroniques sont closes.
Cependant, pour la journée du 18/10 au FIAP uniquement, il reste des places et vous pourrez donc vous inscrire sur place.

Vous trouverez ci-après quelques indications sur l’organisation du 17/10 :

Télécharger un plan de situation pour Montreuil

Important :

Nous avons dû anticiper la clôture des inscriptions pour le 17 après-midi salle Franklin en raison d’une trop faible capacité de la salle par rapport au nombre d’inscrits, pour des questions de sécurité nous ne pourrons donc accepter aucun visiteur supplémentaire par rapport aux personnes déjà inscrites.

Modification :

Nous avons modifié le déroulé de l’après-midi du 17 comme suit :

14h Intervention de Catia Rennesson CEREMA Présentation du Programme Voirie pour tous
14h 15 Présentation des collectifs invités autour du thème « Quelle réappropriation de l’espace public en tant que bien commun ? »
16h40 Pause
17h Débat général Les priorités de Rue de l’avenir
18h Inauguration de l’exposition « Espace public : quelles évolution en 30 ans ? » et  Cocktail

Visites du matin

Nous vous remercions d’être bien à l’heure le 17 octobre au matin à la Mairie de Montreuil  (Accueil à partir de 9h 45)

Visites à Pied, départ 10h30 depuis le parvis de la mairie :

Un premier groupe de piétons sera constitué pour prendre le métro* jusqu’à la station Robespierre. Ce groupe reviendra ensuite à pied vers la salle Franklin selon le parcours que nous avons préparé.

Un deuxième groupe de piétons sera constitué pour partir à pied en direction de la station Robespierre selon le parcours que nous avons préparé. Ce groupe reviendra ensuite en métro* jusqu’à l’arrêt Mairie, puis rejoindra à pied la salle Franklin.

Visites à vélo, départ 10h30 depuis le parvis de la mairie :

Les cyclistes qui ont leur propre vélo ou qui ont demandé le prêt d’un VAE se rendront à pied au 3 Rue de Rosny, où la visite commencera une fois que les VAE auront été distribués. Le retour pour ce groupe se fera au 3 Rue de Rosny pour ceux ayant emprunté un VAE tandis que ceux ayant leur propre vélo pourront rejoindre directement la salle Franklin.

Les cyclistes qui ont demandé le prêt d’un vélo classique se rendront en bus*, depuis l’arrêt du 122 « Mairie » en direction de Val de Fontenay, descente à l’arrêt St-Just puis 200 m à pied pour rejoindre Vivre à Vélo en Ville, la vélo-école de Montreuil qui nous prête les vélos (devant le 18 rue Paul Doumer). Le retour pour ce groupe se fera à vélo à la vélo-école, et se poursuivra ensuite au choix :
– soit en bus* (Bus 122, Arrêt St Just, direction Galliéni, descente à l’arrêt Centre administratif, poursuivre à pied sur 200 mètres pour rejoindre la salle Franklin)
– soit à pied (20 min) pour rejoindre la salle Franklin.

Émargement :

L’émargement se fera à la salle Franklin, de 12h30 à 14h.

Les tickets du repas de midi seront à récupérer à ce moment-là.

Pour ceux qui ont également prévu de déjeuner au FIAP le lendemain, il faudra penser à venir retirer le ticket repas du 18 le matin du 18.


Forte de 30 ans d’expériences et d’actions, l’association Rue de l’Avenir inscrit son anniversaire dans le contexte des défis de ce début de 21ème siècle pour lesquels, s’appuyant sur son réseau, ses débats et son audience, elle continuera, dans son domaine de compétence, à proposer des éléments de réponse.

QUESTIONNEMENTS, PROGRAMME DE TRAVAIL :

  • Expliciter et illustrer le constat de la situation actuelle en s’interrogeant sur le commun des espaces publics, aujourd’hui et demain, en particulier en ce qui concerne l’usage des modes actifs et collectifs dans les périphéries urbaines.
  • Comprendre comment les nouvelles mobilités, les nouveaux usages de la voiture et les nouvelles technologies, bousculent une régulation traditionnelle de la mobilité dans l’espace public, mais peuvent aussi permettre de nouveaux services et de nouvelles pratiques citoyennes.
  • Interroger le renouveau de la place de la nature à toutes les échelles des territoires urbanisés et dans l’espace public.
  • Réagir à l’érosion de la vie sociale et à la perte de l’urbanité dans de nombreuses petites et moyennes villes et définir des pistes de travail.
  • S’enrichir des approches que différentes villes en Europe ont pu construire pour penser un espace commun renouvelé face aux enjeux énoncés.